Comprendre le syndrome de Diogène

Santé
Publié le 08/08/2017
Considéré par la ville de Paris comme en recrudescence, quels sont les outils qui vont vous permettre de le détecter et de le traiter.

Définition du syndrome de Diogène

Une personne atteinte du syndrome de Diogène est dans le langage populaire quelqu’un qui entasse et amasse tout un tas de détritus et d’objets inutiles à son logement.

En réalité, le syndrome de Diogène est plutôt la combinaison de plusieurs facteurs.

  1. La syllogomanie : Est définie par un trouble obsessionnel compulsif (T.O.C). Ce trouble est caractérisé par une accumulation compulsive d’objets utiles ou pas. Mais surtout, la personne qui accumule n’est plus capable de s’en débarrasser. Qu’il s’agisse de vieux journaux, de cannettes de soda, de magazines, de vêtements, etc.
  2. L’incurie : est définie par une personne se laissant-aller, par l’abandon de soi, par de la négligence.

C’est la combinaison des deux facteurs ci-dessus qui amènent le syndrome de Diogène. La personne va dans un premier temps entasser et accumuler un maximum d’objets. Cela peut prendre plusieurs années. Dans un premier temps, l’accumulation va se faire dans le grenier, dans une cave, voire dans un hall d’entrée. Cela n’aura que peu d’influence dans la vie quotidienne de la personne.

Ensuite, l’accumulation se présentera aux portes d’un bureau, d’une chambre. Cette première étape obligera la personne à vivre et travailler dans son salon.

Dans un troisième temps, dans les pièces de vies nécessaire à son bon fonctionnement journalier. Par exemple : la personne va entasser des objets dans la salle-de-bain rendant au fur et à mesure du temps celle-ci inopérante.

Ensuite, la personne entassera dans la toilette et la cuisine. Au final, plus aucune pièce ne sera accessible et les problèmes d’hygiènes et sanitaires arriveront petit-à-petit. Plusieurs dangers sonnent alors à la porte de l’habitation.

  • Danger d’incendie – comme par exemple cette dame en Belgique qui à accumuler tout un tas d’objets dans son habitation empêchant l’ouverture de la porte aux pompiers lors d’un incendie. Celle-ci décéda alors tragiquement dans son logement. Voir article
  • Danger sanitaire – un désencombrement et une désinfection seront nécessaires.
  • Danger social – repli sur soi.
  • Danger d’expulsion – menace d’expulsion par le propriétaire voyant son bien se dégrader.

Comment traiter le syndrome de Diogène

C’est la combinaison de plusieurs efforts qui vont permettre à la personne de s’en sortir.

  1. Dans un premier temps, il faudra traiter la syllogomanie. Il faudra faire appel à un professionnel pour trouver une thérapie cognitivo- comportementale et des médicaments.
  2. Dans un second temps, il faudra endiguer l’accumulation. Une société de nettoyage spécialisé dans le Diogène pourra vous vider un logement complet en quelques jours. Une désinfection sera également nécessaire dans certain cas. Cette société pourra faire ce grand nettoyage en plusieurs étapes. Désencombrer la toilette – la salle-de-bain et cuisine. Offrir une sécurité incendie et ensuite désencombrer pièce-par-pièce.
  3. Ramener un tissu social autour de la personne. Ne plus la laisser seule, partir en balade avec eux dans la nature, les inscrire à un club ou devenir bénévole.

Pour offrir son aide à une personne, il faudra beaucoup parler et les encourager. Il n’est pas si simple de sortir de cette spirale.